Ce site utilise des cookies uniquement lorsque vous laissez des commentaires.

Association franco-allemande ~ Bochum-Ruhr

Teutoburigia im Advent (2021) Foto: Bernd Hagen

La cité minière Teutoburgia à Herne

Hans-Georg Bosshardt

Deuxième rapport dans le projet « Nous vous montrons notre région »

La cité-jardin Teutoburgia est certainement « l’une des plus belles anciennes cités minières du bassin minier » affirme à juste titre la ville de Herne (https://www.herne.de/Kultur-und-Freizeit/Tourismus/Sehensw%C3%Bcrdigkeiten/Teutoburgia-Siedlung/index.html).

Le présent texte est conçu comme une base d’informations pour une promenade à travers la cité. Cette promenade est particulièrement agréable le soir pendant la période de l’Avent : les maisons sont alors décorées d’une manière très individuelle et créative avec des guirlandes lumineuses colorées.

Le rapport fournit les informations suivantes :

Brève histoire de la mine et de la cité

En 1907,l’association « Bochumer Verein und Gussstahlfabrikation » a acquis les droits d’exploitation du champ de mine et les terres environnantes de l’ancien château de Schadeburg. La même année, la construction du puits et de la cité des mineurs a commencé. En 1910, le puits a atteint des couches de charbon et l’extraction a commencé en 1911 avec 220 mineurs. Lors de la première phase de construction en 1909, 120 familles emménagèrent dans 51 nouveaux bâtiments (voir aussi Zweyer, 2010 ; Siedlungskultur in Quartieren des Ruhrgebiets : herne.de/PDF/Wirtschaft/29_standortbeschreibung_herne… ).

Avant la Première Guerre mondiale, le lotissement n’a cessé de s’étendre. Après la Première Guerre mondiale, le Teutoburgiahof a été ajouté, dans lequel davantage de logements étaient répartis sur deux étages et demi. Les appartements étaient plus simples que les maisons de la cité et plus proches les uns des autres. Alors que les maisons de la cité appartenaient à la mine, le Treuhandstelle für Bergmannswohnstätten (Bergmannssiedlung/THS) était le propriétaire du Teutoburgiahof (Siedlungskultur in Quartieren des Ruhrgebiets. 029_Standortbeschreibung_Herne-Boernig : herne.de/PDF/Wirtschaft/29_standortbeschreibung_herne… ).

Après la fermeture de la mine Teutoburgia en 1925, la mine Erin, située à proximité, a repris le champ d’exploitation et a continué à utiliser le puits de Teutoburgia pour l’aérage et le transport par câble. Pendant la Seconde Guerre mondiale, on a de nouveau extrait du charbon à Teutoburgia et on l’a fait sortir par Erin. En outre, un camp de travailleurs forcés était installé sur le site de la mine. Après la Seconde Guerre mondiale et après un nouveau changement de propriétaire de la mine, presque tous les bâtiments de la mine, à l’exception de la salle des machines et du chevalement, furent démolis à partir de 1983 et le puits fut comblé (Zweyer, 2010).
Photo : Bernd Hagen

En 1955, la VEBA (Vereinigte Elektrizitäts- und Bergwerks AG) devint propriétaire de la cité. En 1983, la VEBA Wohnstätten AG a garanti aux habitants un droit d’habitation permanent et qu’aucune démolition de la cité n’était prévue. La rénovation des maisons de la cité a commencé en 1988. Depuis 1989, le Teutoburgiahof et, depuis 1992, l’ensemble de la cité sont classés monuments historiques (Zweyer, 2010). Aujourd’hui, une grande partie de la cité est la propriété de la société immobilière Vonovia (voir le communiqué de presse de Vonovia du 17 juin 2019 : https://presse.vonovia.de/de-de/aktuelles/190617-teutoburgia).

Architecture

L’architecte Otto Berndt a conçu la cité sur le modèle des cités-jardins anglaises. Les mineurs de la mine vivaient à bas prix dans les logements sains de la mine. Chaque maison donne accès à son propre jardin potager pour l’autosuffisance. Du côté de la rue, chaque maison dispose également d’un jardin de devant. Le principe coopératif originel des cités-jardins anglaises n’a toutefois pas été appliqué dans la cité Teutoburgia (https://www.wikiwand.com/de/Gartenstadt).(https://www.wikiwand.com/de/Gartenstadt).

Dans ce lotissement, toutes les maisons se distinguent les unes des autres tout en formant une unité. L’impression d’uniformité provient du fait que seuls quatre types de maisons de base ont été utilisés. La variété et la diversité sont dues au fait que les types de base ont été combinés avec différentes formes de toit, de lucarnes, d’encorbellements et d’entrées. De cette manière, aucune maison ne ressemble à une autre, mais toutes forment une unité.

Photo: Hans-Georg Bosshardt

Au total, la cité se compose de 136 bâtiments et de 459 logements pour plus de 1400 habitants. Les maisons offrent des appartements pour deux ou quatre familles. On trouve également quelques maisons mitoyennes et des blocs de maisons.

La rue centrale du lotissement est la Baarestraße. Elle porte le nom de Fritz Baare, qui était président du « Bochumer Verein » pendant la construction de la mine de charbon Teutoburgia (Zweyer, 2010). La Baarestraße est une large avenue qui mène en ligne droite directement à l’ancienne porte de la mine. Aujourd’hui, cette porte n’existe plus. Les autres rues du lotissement s’éloignent de la Baarestraße en formant des arcs de chaque côté et englobent d’autres groupes de maisons.
Photo: Hans-Georg Bosshardt

La cité placée sous la protection des monuments

L’apparence des maisons, des jardins et de l’intérieur des maisons est aujourd’hui soumise à des conditions strictes de protection des monuments. La ville de Herne souhaite préserver l’aspect original du lotissement et contrôler son développement futur. Pour ce faire, la ville de Herne a défini en détail l’aménagement extérieur des bâtiments et autres installations dans le secteur de la cité minière « Teutoburgia » dans un manuel d’aménagement (https://www.herne.de/PDF/Wirtschaft/teutoburgia_gestaltungshandbuch_17_09.pdf).

Approvisionnement en énergie

Il ressort du communiqué de presse de la société Vonovia du 17. 6. 2019 (https://presse.vonovia.de/de-de/aktuelles/190617-teutoburgia) que l’approvisionnement en énergie de la cité est assuré au moins jusqu’en 2031 par le gaz de mine de la mine Teutoburgia. Bien que la mine ait été fermée dès 1925, Vonovia indique que depuis 1991, le gaz de mine de l’ancienne mine est utilisé pour l’approvisionnement en chaleur de l’ensemble du lotissement. Vonovia indique que « la chaleur est fournie par la centrale thermique de la Kohlenstraße à Herne à l’aide de deux installations de chaudières à gaz ainsi que d’une centrale de cogénération au gaz de mine ».

Forêt d’art

Un projet artistique a été réalisé à la limite nord de la cité sur l’ancien site minier, à l’initiative de l’association privée de promotion Teutoburgia. L’artiste sonore Christof Schläger avait fondé l’association de soutien à la fin des années 80, dont les idées ont été reprises par le Kommunalverband Ruhrgebiet ((KVR) en 1993 par le biais d’un concours et mises en pratique (http://www.kunstwald.de/kunstwald.htm).

Des artistes ont été invités à proposer la manière dont leurs œuvres d’art se référaient au site historique et se fondaient dans la nature du terrain. La conception artistique du projet artistique et son histoire sont présentées de manière très claire dans la brochure gratuite « Kunst Wald Teutoburgia » :(http://www.kunstwald.de/assets/pdf/kunstwald.pdf).


Photo: Hans-Georg Bosshardt

Photo: Hans-Georg Bosshardt

WDR (production télévisée) a tourné un clip vidéo de seulement une minute et demie d’une promenade à travers le lotissement et la forêt artificielle, qui donne très envie de se faire sa propre idée. http://www.kunstwald.de/assets/video/2020_westart.mp4

Teutoburgia im Advent (2019) Photo: Bern Hagen

Quellenverzeichnis

Mouvement des cités-jardins anglaises, allemandes et mondiales :
https://www.wikiwand.com/de/Gartenstadt

Forêt d’art Teutoburgia : http://www.kunstwald.de/historie_zeche.htm

Manuel d’aménagement de la ville de Herne de septembre 2017 :
https://www.herne.de/PDF/Wirtschaft/teutoburgia_gestaltungshandbuch_17_09.pdf

Forêt d’art Teutoburgia (brochure) :
http://www.kunstwald.de/assets/pdf/kunstwald.pdf

Forêt d’art Teutoburgia :
http://www.kunstwald.de/kunstwald.htm

Forêt d’art Teutoburiga: Westart vom 7. 11. 20 (WDR) :
http://www.kunstwald.de/assets/video/2020_westart.mp4

Communiqué de presse de Vonovia du 17.06.2019 :
https://presse.vonovia.de/de-de/aktuelles/190617-teutoburgia

Culture de l’habitat dans les quartiers de la Ruhr : herne.de/PDF/Wirtschaft/29_standortbeschreibung_herne…

Ville de Herne :
https://www.herne.de/Kultur-und-Freizeit/Tourismus/Sehensw%C3%BCrdigkeiten/Teutoburgia-Siedlung/index.html

Zweyer, J. (2010). Teutoburgia. In R. Priorr (Hrsg.), Vor Ort. Geschichte und Bedeutung des Bergbaus in Herne und Wanne-Eickel (S. 120-129). adhoc Verlag.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
image_pdfimage_print

Réalisation de la page d'accueil fut subventionnée par le Fonds Citoyen Franco-Allemand: www.buergerfonds.eu

Cotisations
  • Adhésion individuelle

    € 24,-

  • Adhésion famille

    € 32,-

  • Élèves et étudiants (tarif réduit)

    € 10,-

Les frais d'adhésion et les dons à l'association sont déductibles d'impôts.

Si vous habitez dans la région de Bochum ou si vous voulez y séjourner, si vous désirez vous adresser à des citoyens français ou francophiles, nous vous invitons à nous contacter.

Association franco-allemande Bochum-Ruhr e.V.
Conseil d'administration:
Contacts
  • Postfach

    70 03 05, 44883 Bochum

  • répondeur téléphonique:

    0234 - 68 72 96 47

  • téléphone:

    0234 - 28 09 36

  • coordonnées bancaires:

    Sparkasse Bochum IBAN DE12 4305 0001 0001 3810 60; SWIFT-BIC: WELADE D1BOC; Numéro de compte: 1381060 Code de banque: 43050001

Nach oben